Observation
Nepati puamu. (À) Chaque fois qu’elle dort, elle rêve.
Mau iakushiti. Il pleure toutes les fois qu’il est malade.

Des formes comme nepati et iakushiti sont les formes changées de la conjugaison № 12a, mais elles forment une conjugaison à part entière, avec un tout autre sens. Elles sont utilisées quand on veut situer le contexte d’évènements habituels : chaque fois que X, Y. Elles ont un sens itératif.  

Le changement initial est obligatoire pour cette conjugaison. Par exemple, la forme du dictionnaire de nepati est nipau; la voyelle de la première syllabe a été changée de i à e

Voici un autre exemple, tiré du dictionnaire innu :

Kiashikaniti uapush apu nukushit, mishkut tepishkaniti mishta-papamipatau.
Durant le jour le lièvre ne se montre pas, par contre durant la nuit il gambade.

Cette phrase sert à décrire les habitudes du lièvre, qui habituellement sort la nuit. Le verbe kiashikaniti signifie chaque fois qu’il fait jour et tepishkaniti chaque fois qu’il fait nuit.

Lien au guide de conjugaison.