Observation
napessiu c’est un garçon ninapessiun je suis un garçon
auassiu elle est jeune apu auassiut elle n’est pas jeune

Des verbes comme napessiu ou auassiu sont des verbes dont le radical se termine par un u long. Ce radical est stable et le u apparait dans toutes les formes du verbe.

Le dictionnaire innu indique ce type de radical (rad : u), sans distinguer entre u long et u bref car la distinction n’est pas faite dans l’orthographe. On entend la différence à l’impératif. Le verbe à radical u bref se termine en i (et  non en u) à l’impératif.

Attention! Les radicaux se terminant en au sont souvent aussi prononcés comme un u long [u:] dans les dialectes de l’ouest.

EXEMPLES DE VERBES AI À RADICAL EN u LONG
pashiku il se relève pashikui! relève-toi!
kanieu il gagne kanieui! gagne!
kunu il est enneigé tshikununau vous êtes enneigés
uińnu il est gras nuińnuti j’étais gras
minapu il est violet minapuipan il était violet
uishtu il a de la barbe tshuishtun tu as de la barbe
ushiku il est blessé ushikuńua il (l’autre) est blessé
nekau il est couvert de sable ninekaun je suis couvert de sable
ukaumau elle est mère tshukaumaunau vous êtes mères
akaneshau il est Anglais apu akaneshaut il n’est pas Anglais
REMARQUES ORTHOGRAPHIQUES
  • L’orthographe innue ne marque pas la longueur des voyelles; donc, les radicaux en u long ne sont pas identifiés en tant que tels dans le dictionnaire. Dans la conjugaison, ils ne se distinguent qu’à la 2e personne du singulier de l’impératif indicatif présent : (u bref) Nikamu! Chante!; (u long) Kanieui! Gagne!
  • Comme pour les radicaux en u bref, la flexion -u de 3e personne du singulier de l’indépendant indicatif présent s’assimile au u du radical; par exemple, nekau+u=nekau il est couvert de sable, nekau+u+at=nekauat ils sont couverts de sable.