Observation
mishau qqch est gros
ańakuneu c’est recouvert de neige

Les  deux verbes ci-dessus se distinguent par leur radical : le radical de mishau est misha- et se termine en a, alors que le radical de ańakuneu  est ańakune- et se termine en e. La terminaison du verbe peut varier selon la forme du radical. Pour cela, on distingue 6 types de radicaux pour les verbes inanimés intransitifs (VII) :

  • Radicaux se terminant en a, i, e longs : mishautimiuańakuneu 
  • Radicaux se terminant en i bref : apishashu (apishashi+u)
  • Radicaux se terminant en pańi : pikupańu (pikupańi+u)
  • Radicaux se terminant en u(n) : nipiu(n)
  • Radicaux se terminant en u : kuishkumu
  • Radicaux se terminant en n : takuan

Pour trouver le radical d’un verbe II, il faut souvent examiner d’autres formes que la forme du dictionnaire (la troisième personne de l’indépendant indicatif présent). Le conjonctif peut nous montrer la voyelle du radical. Par exemple, ces deux verbes se terminent en -u à l’indépendant, mais au conjonctif, la vraie voyelle du radical resurgit devant le -t : …it et …ut.

–> Radical en i ou en u? On le voit en mettant la négation.
apishashu c’est petit apu apishashit ce n’est pas petit
kuishkumu le chemin est droit apu kuishkumut le chemin n’est pas droit

 

points reliés
RADICAUX DE VERBES RACINE, RADICAL, FLEXION
CLASSES VERBALES GUIDE DE CONJUGAISONS