Observation
pikamu l’eau est brouillée apu pikamit l’eau n’est pas brouillée
ńakashu qqch est léger apu ńakashit qqch n’est pas léger

Les verbes ci-dessus ont un radical en i bref qui s’efface lorsqu’on ajoute le -u de la 3e personne de l’indépendant indicatif présent, la forme d’entrée du dictionnaire innu. Mais d’autres formes indiquent le i, comme le conjonctif employé après la négation apu.

EXEMPLES DE VERBES À RADICAL II EN i BREF
ńukamu l’eau est ridée apu ńukamit l’eau n’est pas ridée
pikamu l’eau est brouillée apu pikamit l’eau n’est pas brouillée
mińuakamu l’eau est bonne apu mińuakamit l’eau n’est pas bonne
uikakamu qqch est savoureux apu uikakamit qqch n’est pas savoureux
shiuakamu qqch est salé apu shiuakamit ce n’est pas salé
tshimuanamu qqch est exposé à la pluie apu tshimuanamit qqch n’est pas exposé à la pluie
aupishu l’eau est calme apu aupishit l’eau n’est pas calme
ńakashu qqch est léger apu ńakashit qqch n’est pas léger
takuashu qqch est court apu takuashit ce n’est pas court
ńiuashu l’eau est peu profonde apu ńiuashit l’eau n’est pas peu profonde
utakussu c’est le soir utakussipan c’était le soir
REMARQUES 
  • Quand on peut repérer dans le radical un morphème, comme ici -kam- liquide, -sh- diminutif, il est plus facile de classer les verbes II qui les contiennent dans le bon type de radical.
  • L’indicatif passé est aussi un bon test pour trouver les verbes en i bref : apishashi+pan=apishashipan qqch était petit. Comme le suffixe du passé (-pan) a la propriété d’allonger la voyelle qui précède, on entend alors bien la voyelle i du radical.

 

points reliés
RADICAUX DE VERBES RACINE, RADICAL, FLEXION
CLASSES VERBALES GUIDE DE CONJUGAISONS